• mercredi 16 août 2017
  • Rencontre du 12 avril 2014 : l’alimentation naturelle
  • Rencontre du 12 avril 2014 : l’alimentation naturelle

Rencontre du 12 avril 2014 : l’alimentation naturelle

michel-zobler-02Pour un art culinaire qui restaure le corps et l’âme

Par Michel ZOBLER, fondateur du restaurant 1FDC – Une Fleur des Champs

Lieu : Restaurant Une Fleur des Champs, 4 rue des Charpentiers, 67000 STRASBOURG, à 10h00

Tandis que les scandales alimentaires se multiplient, que notre société est démunie face aux diktats des industriels et que le consommateur ne s’y retrouve plus parmi les labels, ils sont de plus en plus nombreux – paysans, cuisiniers, praticiens de la santé – à plaider pour un retour à l’authenticité. Parmi eux, Michel Zobler invite à passer aux actes et à revisiter notre alimentation.

«Notre époque est marquée par un développement sans précédent des émissions de cuisine à la télévision. Au même moment, la qualité des contenus de nos assiettes s’effondre tandis que l’alimentation naturelle est mise hors-jeu au nom de la sacro-sainte productivité. Pourtant, l’art culinaire fut de tous temps l’outil de réalisation par excellence de l’humanité. Grâce à lui, les faibles devenaient plus forts – et les plus forts, plus honnêtes. Cet art laissait toute sa place à la vie, au bien-être et à la prospérité de celui qui se nourrit.
Nous devons retrouver cet art premier qu’est l’art culinaire, afin qu’il nous permette de reprendre en main la télécommande de notre vie. Les minéraux, les végétaux et les animaux que nous utilisons comme aliments ont des couleurs, des odeurs, des saveurs, ils peuvent être agréables ou désagréables, selon notre condition du moment. Les aliments cuisinés ont leur sensibilité propre. L’ignorer, c’est, du même coup, occulter la sensibilité de celui qui les mange. Pire, c’est ignorer les sensations et les sécrétions que procure l’aliment – et dont découlent nos pensées, nos paroles et nos actes. En fin de compte, c’est occulter notre condition tout entière d’être humain.
L’acte de cuisiner n’a de valeur que parce qu’il considère la vie comme la valeur suprême, la seule valeur dont toutes les autres découlent. C’est l’alimentation naturelle qui fait de nous des être vivants. L’aliment et l’art culinaire doivent redevenir les outils de notre ivresse de vivre.» MZ

Qui est Michel ZOBLER ?

Restaurateur dans le sens premier du terme, c’est-à-dire «celui qui restaure», Michel Zobler est un authentique autodidacte. Issu du monde financier, il décide en 1987 de se remettre « en quête du paradis terrestre ». C’est à Tahiti que la chose devient alors une évidence : «Le paradis passe par ton assiette». Fort de cette certitude, il passe des années à étudier l’alimentation avant de s’installer il y a quelques années en Alsace, terre de ses ancêtres où, entouré de son épouse et d’une belle équipe de professionnels, il «restaure» dorénavant les Strasbourgeois.
Découvrez le site du restaurant 1FDC en cliquant ici

Alimentation bio et cancer : un des multiples sujets qui seront abordés lors de cette rencontre…

Posts en rapport

Un commentaire

Laisser un commentaire