• jeudi 23 novembre 2017

Vidéo : la conférence du 30 mai 2015 sur la MTC et le burnout

Lors de ce dernier CSN avant la trève estivale, Pierre Mougel a montré avec beaucoup d’empathie les passerelles subtiles entre le savoir des Anciens, incarné ici par la médecine traditionnelle chinoise, et les maux dont souffre notre civilisation moderne.


A la fois précis et pédagogue, humble et clairvoyant, notre conférencier a expliqué comment une vision ancestrale des choses peut être compatible avec la nôtre au XXIe siècle.

« Qu’est-ce qui nous arrive ? » C’est ainsi que Pierre Mougel entre en matière losqu’il évoque stress et burnout. Pour lui, l’homme d’aujourd’hui est soumis à trop de sollicitations externes, sources de stress, mais aussi d’informations et d’interrogations qu’il ne parvient plus à intégrer. Résultat : il se sent vidé, son équilibre est menacé, sa sérénité est brisée. Et lorsque le sommeil est perturbé, que le mental s’emballe, que l’on est hyperactif et nerveux, impatient et colérique, épuisé sans arriver à freiner ses activités, ces signes bien souvent ne trompent pas : nous sommes en situation de burnout.

Mais que faire ? Selon Pierre Mougel et la médecine traditionnelle chinoise, la prévention est la base de tout, s’appuyant sur quatre piliers fondamentaux :

  • une bonne hygiène de vie : se reposer, s’aérer, manger (« Le sommeil est le meilleurs des médicaments »)
  • comprendre ses émotions, notamment les peurs irraisonnées, pour les canaliser et retrouver la confiance en soi
  • calmer son mental en réapprenant le silence et l’immobilité (« Dans les décennies à venir, il y a ceux qui feront de la méditation pour se préserver. Et il y a les autres… ») et prendre de la hauteur pour réapprécier les choses simples de la vie
  • enfin, développer une philosophie de la vie axée sur la bienveillance appliquée à soi-même et aux autres

En conclusion, Pierre Mougel souligne que « la vie est une école », selon la vision asiatique, tandis que nous autres Occidentaux cherchons à tout anticiper et contrôler. Et de rappeler que « nous sommes de passage et que tout nous est prêté ». Fort de ce constat, Pierre Mougel nous incite, pour bien vivre, à cultiver nos racines, travailler sur nos peurs et développer l’énergie du cœur.

Découvrez le site de Pierre Mougel

Posts en rapport

Laisser un commentaire